Programming Module - Copyright The Noun Project by jaiLe Centre d'études de l'emploi (CEE) est devenu, le 1er octobre 2016, le Centre d'études de l'emploi et du travail (CEET) au sein du Cnam.

Le CEET est un programme transversal du Cnam visant à développer la recherche pluridisciplinaire sur le travail et l’emploi, dans une perspective académique et de réponse à la demande sociale. Ce type de structure transversale de recherche est prévu dans le règlement intérieur du Cnam (sous les termes de « programme transverse » ou de « structure spécifique »), et ses caractéristiques seront précisées (notamment vis-à-vis du CNRS) dans ce cadre.

Outre la recherche, les missions du CEET  incluent la construction de partenariats et la conduite de projets de recherche sur ces thématiques, la formation de doctorant.e.s, la diffusion des travaux par le biais d’une politique de publications et de communication. Une attention particulière est accordée aux liens avec la statistique publique, à l’échelon national et international.

Le CEET s’appuiera plus particulièrement sur trois laboratoires du Cnam : le CRTD (Centre de recherche sur le travail et le développement, EA), le Lirsa (Laboratoire interdisciplinaire de recherche en sciences de l’action, EA) et le Lise (Laboratoire interdisciplinaire de sociologie économique, UMR Cnam/CNRS).

En savoir plusLes chercheur.euse.s du CEET
 
Le CEET conserve un conseil d'orientation qui jouera un rôle opérationnel et où siègeront notamment des représentants du Ministère du Travail.

Honeycomb - Copyright The Noun Project by Patrivk SnyderLe programme de recherche en détails

Le CEE a intégré le Cnam le 1er octobre 2016 et est devenu le CEET (Centre d'études de l'emploi et du travail), un programme transversal au sein du Conservatoire visant à développer la recherche pluridisciplinaire sur le travail et l’emploi, dans une perspective académique et de réponse à la demande sociale.

Principaux objectifs et missions

  • développer des recherches pluridisciplinaires et transversales sur le travail et l’emploi ;
  • développer des partenariats avec d’autres institutions de recherche et d’enseignement supérieur sur les thématiques travail/emploi
  • accueillir et former des doctorant.e.s dont les sujets de thèse correspondent aux axes de recherche du CEET ; poursuivre la formation à la recherche et aider à l’insertion professionnelle de post-doctorant.e.s recruté.e.s par le CEET ;
  • favoriser l’obtention de financements extérieurs pour des projets de recherche ou des partenariats durables sur ses thématiques de recherche (ministères, Pôle emploi, Unédic, Anact, ANR, Union européenne, Fondation de Dublin, OCDE…) ;
  • assurer la diffusion des travaux de recherche menés dans le cadre du CEET, et le cas échéant par ses partenaires, auprès d’un public large (communauté scientifique, administrations, entreprises, partenaires sociaux, journalistes…), en France et à l’étranger.

Quatre axes de recherche

puce de liste manuelle (fleche)Inégalités, discriminations, genre... analyse les inégalités dans l’accès à l'emploi mais aussi dans la qualité de l’emploi, le travail, la qualité de vie au travail.

puce de liste manuelle (fleche)Politiques publiques, emploi et travail... ouvre la boîte noire du marché du travail et des organisations. Il observe leur fonctionnement au regard des politiques de l'emploi et du travail et des politiques sociales ayant des effets sur l'emploi ou le travail.

puce de liste manuelle (fleche)Parcours professionnels et de travail... propose une approche globale, de l'entrée dans la vie active à la retraite et inclut des problématiques de santé au travail et de liens entre santé et itinéraires professionnels.

puce de liste manuelle (fleche)Transformations des organisations, changement technologique et évolutions du travail et de l’emploi... s’intéresse aux transformations des organisations en lien avec l’évolution du travail, les régulations collectives, ou les méthodes de management.

Chacun de ces axes de recherche combine plusieurs disciplines, de la sociologie à l'économie en passant par l'ergonomie, ainsi que différentes méthodes (qualitatif/quantitatif). Les travaux sont menés à des niveaux variés d'analyse.